Allez-y, vous n'en reviendrez pas !

Pour la troisième année consécutive le Forum Social Local Morbihan prend ses quartiers à Séné / Vannes.

L'espace "hébergement militant"

Le programme complet

Un rapide aperçu :

Vendredi 28/1/2011 20h30 IUT Vannes

Fabrice Nicolino ne pourra pas être présent pour des raisons personnelles.

Isabelle Dudouet-Bercegeay déléguée de l'Association Végétarienne de France

Projection du film : “La Terre dévorée” (21 minutes) suivi d'un débat sur notre consommation.

Le contenu de notre assiette participe au réchauffement climatique et à la dégradation globale de notre environnement, d'une façon que peu de gens soupçonnent. La conférence présente, images et chiffres à l'appui, cet aspect malheureusement négligé du débat.

Le film “la Terre dévorée”, est suivi d'un diaporama revenant sur les points clés qui n'auront pas manqué d'interpeller le public invité au débat. Pourquoi l'alternative végétale est-elle absente dans notre restauration collective, contrairement à ce qui se fait dans bon nombre d'autres pays ?

Samedi 29/1/2011 11h Bamako Séné

gase.jpg

Table ronde : Les GASE en bretagne, des groupements d’achats

Le GASE ( Groupement Achat Service Épicerie ) est un service de proximité qui a pour but de créer du lien social, de consommer local et/ou bio, en évitant les grandes surfaces et en diminuant les intermédiaires. C'est une manière expérimentale de s'approvisionner différemment qui a fait ses preuves dans quelques lieux en Bretagne, notamment au Pot Commun à Rochefort-en-Terre où est née l'idée. A ce jour quatre Gase fonctionnent ( et sept en projet ! ), dont celui de Séné, l' Ecoopérative, inauguré lors du FSL 2010.

Samedi 29/1/2011 11h Belèm Séné

water.jpg

Association Grains De Sable : film et débat « Water Makes Money »

L'eau, élément de base indispensable à la vie, a toujours été un bien public, géré publiquement. Jusqu'à aujourd'hui l'approvisionnement en eau dans le monde entier est à 80% encore public. Un marché privatise malgré tout ce service vital, remplace un monopole public par un monopole privé. Pourtant c'est exactement ce qui se passe actuellement, partout dans le monde, au nom de la concurrence et du marché, lorsque des multinationales de l'eau comme Veolia et Suez, frappent à la porte de communes à court d'argent …

Samedi 29/1/2011 11h Mumbai Séné

dalgalian.jpg autogestion.jpg

Gilbert Dalgalian : Autogestion

« On produit, on vend, on se paie », ce mot d’ordre des ouvriers de l’usine Lip en autogestion, les auteurs de ce livre le font leur. À l’heure où la gauche est en crise d’alternative, tant dans l’élaboration de perspectives d’émancipation que dans le présent résistant, l’autogestion apparaît comme l’ouverture d’un autre possible, qui refuse et la caricature du socialisme de caserne d’État et le capitalisme de la marchandise et de l’aliénation. L’autogestion surgit comme une réponse immédiate et pratique à la faillite de directions d’entreprise, voire plus largement à celle de l’État lorsque celui-ci abandonne les citoyens. L’autogestion est la plus actuelle des utopies de notre monde d’aujourd’hui. Mais c’est une utopie concrète !

Samedi 29/1/2011 14h Bamako Séné

lowvcost.jpg

ACIPA : Financement public du “low cost”

Plusieurs Chambres régionales des Comptes ont publié des rapports assassins épinglant les dépenses somptuaires effectuées par les collectivités locales pour attirer Ryanair sur des aéroports secondaires. Le « business model » de Ryanair suppose une lecture particulière: en réalité, les clients de la compagnie ne sont pas les voyageurs, mais les aéroports. Les voyageurs sont le « produit », calculé en « unités », que le transporteur vend aux collectivités locales en échange de leurs subventions. Ce statut un rien méprisant se vérifie dans les conditions de confort subies par les passagers dans les avions de l’Irlandais. Présenté par L’ACIPA et le Collectif Morbihannais contre l’Aéroport Notre Dame des Landes (44)

Samedi 29/1/2011 14h Belèm Séné

baillargeon.jpg autodefense.jpg

Normand Baillargeon : Apprendre pour résister

Professeur en sciences de l'éducation à Montréal où il forme les enseignants à l'histoire de la pédagogie et à la philosophie de l'éducation, essayiste, militant libertaire et collaborateur de revues alternatives, il intervient aussi dans une émission sur Télé-Québec. Au Québec, il a participé à la fondation du « Collectif pour une éducation de qualité ». Son livre sur l'éducation à la pensée critique a remporté le Prix Québec Sceptique 2005 et a acquis une renommée internationale. Il est par ailleurs en relation régulière avec Noam Chomsky et est également l'auteur de : « L'ordre moins le pouvoir »

Samedi 29/1/2011 14h Mumbai Séné

palestine.jpg

Pierre Stambul : Peut-on critiquer Israel ?

Le sionisme est-il un obstacle à la paix ? Peut-il y avoir une paix juste avec le sionisme ? Pierre Stambul, membre du bureau national de l’UJFP (Union Juive Française pour la Paix), est un militant antisioniste pour une paix juste entre les deux peuples, israéliens et palestiniens.

Samedi 29/1/2011 16h45 Bamako Séné

Table ronde : Normand Baillargeon & Scop Le Pavé

La rencontre de l'autodéfense intellectuelle et de l'éducation populaire des conférences gesticulées

Samedi 29/1/2011 16h45 Bamako Séné

Comite Soutien aux Faucheurs Volontaires : Film et Débat « Terres à Taire »

Pour nourrir ses élevages de porcs, de volailles et de bovins, la Bretagne importe chaque année plus de 2 millions de tonnes de soja depuis le Brésil, l'Argentine, le Paraguay. Interpellés par cette dépendance, 8 jeunes Bretons de 21 à 28 ans, pour la plupart enfants d'agriculteurs, sont partis à la rencontre des acteurs de cette filière ici et là-bas et se sont intéressés aux causes et aux conséquences de la culture du soja.

Samedi 29/1/2011 16h45 Mumbai Séné

azam.jpg lemondefini.jpg

Geneviève Azam : Le temps du monde fini

“Le temps du monde fini commence”, écrivait Paul Valéry il y a plus d’un siècle. Pourquoi cet appel n’a-t-il toujours pas été entendu alors que le monde est non seulement fini mais aujourd’hui, en partie, détruit ? Il s’agit de prendre conscience que la crise est d’abord le symptôme d’un effondrement. De renvoyer les prophètes du “toujours plus” à leurs passions tristes. Et d’écouter d’autres voix, du Nord au Sud, souvent celles des vaincus… Et si la transition vers un post-capitalisme civilisé avait déjà commencé ? Un livre qui ré-enchante la politique par l’une des hautes figures d’ATTAC, économiste, collaboratrice à la revue du M.A.U.S.S. et à Politis.

Samedi 29/1/2011 20h30 Porto Alegre Séné

loup.jpg

Théâtre : « Conférence Gesticulée » Une autre histoire du management

Évaluation permanente, productivité accrue, rationalité schizophrène… et la « démarche qualité » comme outil pervers au service de la privatisation. Le management nous a privé de ce qui nous était le plus cher, le sens de notre travail. Nous “participons”, ils profitent.

Dimanche 30/1/2011 14h Belèm Séné

pierru.jpg hippocrate.jpg

Frédéric Pierru : Hippocrate malade des réformes

Docteur en science politique, sociologue, il est chargé de recherche au CNRS, membre de l'IRISSO (Paris IX Dauphine). Ses publications portent sur la réforme des systèmes de santé français et européens et les enjeux politiques de la gestion. Il postule que la santé est un enjeu politique avant d'être un problème économique ou médical. La question sanitaire rejoint alors la question sociale en redevenant un sujet de réflexion et de délibération démocratique. La santé est le terrain privilégié d'interpellation des fondements économiques, sociaux et politiques du nouvel ordre économique.

Dimanche 30/1/2011 14h Palais des Arts Vannes

CCFD Terre Solidaire : Guy Aurenche Solidarite internationale : Entre utopie et réalité

Le président du CCFD Terre Solidaire, Guy Aurenche, avocat et ancien président de l'Action des Chrétiens pour l'Abolition de la Torture, est aussi un ardent militant en faveur des droits de l'homme…

Dimanche 30/1/2011 16h45 Belèm Séné

Scop Le Pavé : Atelier de résistance / Du « Ménagement» à la riposte organisée

Personne n’est dupe : comment chacun utilise-t-il son intelligence pratique pour échapper au contrôle ? Quels sont les angles vivants, les brèches ? Comment amplifier ces résistances ou les faire naître ? Cet atelier propose, dans la suite de la conférence, de réfléchir et d'échanger sur les petits et les grands moyens de contrer le management et la démarche qualité. Nous nous attaquerons à une des formes de la domination : l’évaluation. Ça commencera par nos petites histoires, trouver les racines de nos rapports à l’évaluation pour en tirer quelques enseignements : à l’école puis au travail. Parce que les mots sont importants, nous proposons de nous pencher sur leurs usages. Une petite séquence de désintoxication nous amènera, avec des jeux d’écriture et une bonne dose de dérision, à prendre le dessus sur le langage actuel du management. Nous ferons ensemble l’inventaire de toutes les formes de résistance connues et pratiquées : des plus sages aux plus agitées. Sur notre lieu d’atelier, nous expérimenterons ensuite quelques techniques de libération de parole sur les lieux de travail auprès de collègues ou de publics concernés.

les_actualites/allez-y_vous_n_en_reviendrez_pas.txt · Dernière modification: 30/06/2013 14:33 (modification externe)